27/04/2014

Des armes chimiques de nouveau utilisées en Syrie, contre des villages de la région entre Homs et l'Anti-Liban.Comme en 2013 à damas, des sources proches du régime de Bachar insinuent aux medias occidentaux que ces gaz seraient utilisés par les rebelles eux- mêmes contre leur propre population, afin de provoquer une intervention militaire occidentale.

Une version peu crédible. Les rebelles de l'ASL ne disposent pas e n effet de ce type d'armes ni des moyens matériels pour les utiliser contre l'ennemi (obus à gaz asphyxiants, fusées, bombes larguées d'hélicoptères)..